LE PETIT MAG

Découvrez nos derniers numéros

Le Petit Mag est en ligne... Bonne lecture !

Vos dernières éditions du Petit Mag sont à votre disposition sur ce site !

Dans notre dernier numéro de Cambrai - Caudry - Le Cateau, pleins feux sur la nouvelle caserne des sapeurs-pompiers cambrésiens mais aussi une nouvelle directrice à l'École supérieure d'art, un nouvel outil pour l'emploi, les répétitions du groupe Skip the use au Théâtre de Cambrai, du nouveau du côté du site automobile Sevelnord et bien d'autres articles !
À la Une du magazine Lens-Liévin, un entretien avec le cycliste liévinois Quentin Jauregui à moins de trois mois du départ du Tour de France, et au sommaire, entre autres, le futur recrutement féminin à la Gigafactory de batteries de Douvrin, la nouvelle convention signée à Liévin entre la Police municipale et la Police nationale, et un nouveau Quizz pour les fans du Racing club de Lens !
Du côté de l'édition arrageoise, vous découvrirez l'avancée du chantier de la future caserne des pompiers, et au sommaire, entre autres, la prochaine fermeture du Centre de tri de Saint-Laurent-Blangy et le report du Main Square.Festival.
Vous y retrouverez également toute l'actualité du territoire, nos rubriques et les pages jeux.

Bonne lecture et merci pour votre fidélité !

Pensez à mettre lepetitmag.fr dans vos favoris pour ne rien manquer de vos informations locales !

L'équipe du Petit Mag





Votre horoscope de la quinzaine

Bélier

Vous finirez tôt ou tard par adopter une attitude plus raisonnable et jouer un peu plus à la fourmi plutôt qu’à la cigale ! Une bonne résolution qu’il faudrait prendre soin de garder !

Taureau

Vous ne laisserez pas passer votre chance et serez prêt à fournir de gros efforts pour aller de l’avant et faire évoluer la situation en votre faveur. Et ce sera vrai dans tous les domaines !

Gémeaux

Professionnellement, vous savez vous entourer des personnes compétentes, ce qui vous permet d’avancer à grands pas. Côté coeur, la semaine est prometteuse et riche en surprises.

Cancer

Votre évolution professionnelle vous stimule et vous pousse à la rencontre d’influences nouvelles qui aideront des projets intéressants à voir le jour. Vous êtes sur la bonne voie.

Lion

Vous vous sentez maintenant prêt à relever les défis les plus audacieux, d’autant que vous en avez sans doute assez de tourner en rond. Alors bon vent ! Ne faites pas de sport trop violent.

Vierge

Vous voilà donc décidé à respecter une ligne de conduite disciplinée pour aller audevant de jours meilleurs. Porté par vos espoirs, votre enthousiasme ne cessera de grandir et d’embellir.

Balance

Votre route s’ouvrira sur les paris les plus fous. Bien inspiré, vous avancerez à pas de géant pour votre plus grand bonheur et celui de tous ceux qui auront eu foi en vous.

Scorpion

Des propositions inattendues vous autorisent à envisager de nouvelles perspectives. Aussi ferez-vous le point sur votre situation actuelle et tirerez sans doute certaines leçons.

Sagittaire

Vous vous investissez bien mieux dans votre travail et faites les efforts demandés pour vous adapter aux changements. Comme quoi, cela ne valait pas la peine de vous affoler.

Capricorne

En vous donnant à fond, vous prenez conscience que vous en tirerez, tôt ou tard, les bienfaits. Financièrement, tout se consolide. Vous avez redressé la barre et votre situation est saine.

Verseau

Côté coeur, vous êtes bien dans votre peau. Les couples ont une vie affective épanouissante. Les célibataires se remettent en question et font face à leurs interrogations.

Poissons

Ambitieux, vous donnez le meilleur de vous-même, car votre ascension devrait très vite se confirmer. Cette période importante vous rend nerveux, car vous prenez un virage à 180 degrés.


Votre météo en Artois

Vos brocantes

Toutes les animations sont annulées ou reportées.

Dans votre dernier numéro...

Quentin Jauregui : « Je connais toutes les routes d'ici »

Né à Cambrai, habitant à Liévin, le coureur cycliste professionnel a donné une nouvelle orientation à sa carrière. Entretien.

Après six années passées chez AG2R La Mondiale (désormais AG2R Citroën Team), Quentin Jauregui est arrivé cette année chez B&B Hôtels. Si ce choix peut surprendre, puisque l’équipe pédale un cran en dessous, le coureur nordiste, lui, désormais installé à Liévin, à deux pas du Louvre-Lens, est ravi de cette nouvelle orientation donnée à sa carrière. A bientôt 27 ans, il les fêtera le 22 avril prochain, cet équipier modèle aspire à plus de responsabilités, et espère à nouveau s’imposer sur la ligne.

Avec une gêne au genou actuellement, vous avez dû différer votre reprise, dans quel état d’esprit êtes-vous ?

« J’espère vraiment performer dès ma reprise ! C’est pour ça qu’on la repousse, sachant que je veux être fort direct. De toute façon, les courses ont démarré il y a deux mois, et certains coureurs n’ont pas encore repris à cause de la situation sanitaire. Du coup, je prends mon mal en patience. Ça ne peut pas me faire de mal d’être un peu sur la touche, c’est la première fois. Je vais revenir frais et avec de l’envie. »

Quels sont vos objectifs pour cette saison ?

« Je voulais déjà aller à Paris-Nice, mais c’est passé. Maintenant, je pense aux 4 Jours de Dunkerque, début mai. J’espère reprendre juste avant si tout va bien, vers mi-avril. Il faut d’abord que je retrouve une condition optimale, avant de penser à un objectif. Ceci dit, l’objectif principal de ma saison, c’est aller au Tour de France, et être bon ! On va toujours sur un grand Tour pour gagner une étape. J’y serai aussi pour aider Bryan Coquard dans les sprints. C’est vrai qu’avec Bryan, on a la possibilité de faire Top 10, voire de gagner des étapes. Après, si je peux avoir ma chance de temps en temps... »

Paris-Roubaix, vous y pensiez, mais la course a été finalement reportée ?

« Oui, j’avais demandé à l’équipe de le faire, et on m’avait dit "d’accord". Mais je me suis blessé cet hiver, et c’est un peu plus long que prévu. C’est dommage parce que c’est une course que j’adore. Je connais toutes les routes. Ce n’est pas forcément une course sur laquelle je pourrais faire un résultat, vu mon poids, mais avec le cyclo-cross, c’est vrai que je suis assez habile sur le vélo. En plus, cette classique passe devant chez mes parents, ce sont mes routes d’entraînement depuis toujours. Même quand je ne la fais pas, je vais la voir. Depuis tout petit, je n’ai jamais loupé un Paris-Roubaix ! Avec son récent report, au 3 octobre, je ne sais pas encore si ce sera à mon programme… »

Du coup, les 4 Jours de Dunkerque (du 4 au 9 mai), c’est une course idéale pour reprendre la saison ?

« J’aimerais bien recourir avant. Il y a par exemple le Tour de Turquie (du 11 au 18 avril). Après je fais le maximum pour revenir. Je n’ai pas de vision sur l’avenir. Il faut que je retrouve un genou assez solide pour reprendre, mais c’est vrai que j’aimerais bien y être. Depuis que j’ai emménagé à Liévin, sachant qu’il y a trois étapes dans le secteur, ce serait dommage de rater ça. Il y a aussi une arrivée à Aniche où je m’entraîne régulièrement... Je connais toutes les routes. Les 4 Jours, ce sera la sixième fois. »

Y’a-t-il d’autres courses qui vous tiennent à coeur ?

« Non, à part le Tour de France... Après, moi je n’ai qu’un objectif, tous les ans, c’est le même : gagner des courses ! Je fais du vélo pour ça. C’est la raison pour laquelle je suis allé chez B&B Hôtels. J’ai passé six ans chez AG2R en étant équipier, sans avoir souvent ma chance. J’ai acquis beaucoup d’expérience. De ce côté-là, je remercie l’équipe. Par contre maintenant, je suis à un âge un peu charnière où il faut que je me bouge. »

C’est-à-dire ?

« Entre 27 et 30 ans, pour un cycliste, c’est la meilleure période. J’ai déjà fait cinq grands Tours, trois Vuelta, deux Giro. En plus, les grands Tours, c’est quelque chose que j’affectionne, c’est une ambiance à part. On est un mois avec les mecs à se battre tous les jours, j’aime beaucoup. J’ai vraiment envie de réussir, je m’en sens capable. Jérôme Pineau, le manager, me fait confiance. C’est à moi de lui rendre la pareille, lui montrer que je suis performant en course. En discutant avec lui, je sais que l’équipe participe à des épreuves qui peuvent m’offrir cette possibilité de gagner. Après, à moi de faire le maximum. »

Découvrez l'ensemble du contenu de notre magazine en cliquant ici.

Propos recueillis par Jean-Baptiste Allouard – Liévin, le 6 avril 2021