LE PETIT MAG

Découvrez nos derniers numéros

Le Petit Mag est en ligne... Bonne lecture !

Vos dernières éditions du Petit Mag sont à votre disposition sur ce site avec, à la Une du magazine Lens-Liévin, le projet d'implantation d'une Gigafactory sur le site de Douvrin / Billy-Berclau, et au sommaire, des solutions face aux inondations, les votes des budgets de la ville de Lens et de la CALL, le soutien à l'activité économique dans le Pas-de-Calais ou encore un retour sur la Meeting des Hauts-de-France de Liévin.
Du côté de l'édition arrageoise, vous découvrirez en couverture la promotion du SNU par la secrétaire d’Etat en charge de la Jeunesse et de l’Engagement, et au sommaire, le réaménagement du quartier de la gare, une police armée et un budget voté à Arras, une charte pour promouvoir les métiers de l’artisanat ou encore la zone Actiparc que va rejoindre GRDF.
Vous y retrouverez également toute l'actualité du territoire, nos rubriques et les pages jeux.

Bonne lecture et merci pour votre fidélité !

Pensez à mettre lepetitmag.fr dans vos favoris pour ne rien manquer de vos informations locales !

L'équipe du Petit Mag





Votre horoscope de la quinzaine

Bélier

Tout un programme ! Vous aurez plaisir à faire des projets, à côtoyer les milieux artistiques, à cultiver les amitiés, à entretenir des relations… Vous retrouvez votre joie de vivre.

Taureau

Les questions d’ordre professionnel prendront une importance considérable. Plein de bonne volonté et d’assurance, vous vous positionnerez en leader. Vous avez bon moral.

Gémeaux

Parcours difficile mais pas inexploitable ! Accrochez-vous ! Vos ambitions professionnelles et vos compétences sont largement mises en valeur. Ne renoncez surtout pas !

Cancer

Vous pourriez surestimer vos possibilités, faire des promesses impossibles à tenir ou vous lancer dans des dépenses inconsidérées. Attention à vos égarements et reprenez-vous.

Lion

Votre exigence, votre impétuosité et votre esprit critique peuvent nuire à votre efficacité et provoquer des heurts avec votre hiérarchie. Sachez vous remettre en question. Inspirez, expirez.

Vierge

Il faut mettre l’accent sur une configuration importante qui impulse chez vous le besoin de vous engager sur des voies nouvelles, tout en préservant l’essentiel. Poursuivez !

Balance

La période s’annonce faste, vous êtes tonique, créatif, sociable et spontané. On va vous présenter d’excellentes idées qui devront être exploitées au plus vite. Faites une cure de magnésium.

Scorpion

Ne plongez pas dans la démesure, au risque de provoquer des litiges avec votre hiérarchie. Misez sur le bon sens, vous vous éviterez ainsi des retombées désagréables.

Sagittaire

Votre bonne inspiration donnera à vos décisions une force considérable. Côté coeur, les célibataires trouveront un amour sur mesure. Si vous êtes lié, votre attache va se resserrer.

Capricorne

Votre façon de voir les choses, dans le domaine sentimental, pourrait bien se modifier. Tout en préservant votre vie amoureuse, vous agirez davantage dans la liberté et l’autonomie.

Verseau

En couple, vous saurez apporter le piment indispensable que réclame votre relation. Solo, votre proche avenir est coloré et lumineux. Ouvrez l’oeil, tendez l’oreille !

Poissons

Coup de foudre pour les uns, liens qui se resserrent pour les autres. Laissezvous porter par ce flot de tendresse qui vous amène vers une ère nouvelle. C’est chavirant !


Votre météo en Artois

Vos brocantes

Toutes les animations sont annulées ou reportées.

Dans votre dernier numéro...

Un projet à 2 milliards d’euros

Le projet d’implantation d’une Gigafactory de batteries, présenté comme un « Airbus de la batterie » et pour un montant de deux milliards d’euros, est mené par la société Automotive Cells Company (ACC), une co-entreprise des groupes Total et PSA créée en 2020. 500 personnes sont attendues au plus fort de la construction de la première partie de l’usine, en 2023. Puis la Gigafactory pourrait employer entre 1 400 et 2 000 personnes en 2030.

Mais ce projet pour le territoire doit passer par un débat public. Les habitants ont près de deux mois pour s’informer, échanger, et exprimer leurs questions et avis sur le dossier. La concertation à l’obtention du permis de construire, sous l’œil averti de deux garants nommés par la commission nationale du débat public, sera ouverte du 25 février au 23 avril 2021. Elle porte sur trois points : Faut-il faire ce projet ? Pourquoi le faire ? Comment le faire ? Chacun des 532 000 habitants appelés à se prononcer pourra s’exprimer sur ce gros projet, via une plateforme mise en place sur le net (1) et des réunions publiques, la première fixée au 10 mars à Billy-Berclau (2).

Démarrage fin 2023

Récemment, au siège de la CALL, Yann Vincent, le PDG d’ACC, a détaillé ses plans pour cette future usine de fabrication de cellules et modules de batteries pour véhicules électriques, dont la production devrait démarrer fin 2023. Le premier projet de Gigafactory française se précise. Elle sera adossée à l’usine Stellantis (ex-PSA) Française de mécanique de Douvrin, dont l’activité centrée sur les moteurs thermiques est amenée à décliner. ACC va racheter 34 hectares de ce site industriel à son actionnaire Stellantis, dont elle ne gardera que quelques bâtiments.

Pour le reste, les bâtiments existants seront détruits et ACC va en construire d'autres. Les travaux commenceraient début 2022. L'usine à cheval sur les deux communes minières produira en 2030 environ 500 000 batteries de voiture électrique par an. La production en série devrait être lancée dans deux Gigafactories de Stellantis, à Douvrin et à Kaiserslautern (Allemagne). L'usine nordiste, implantée sur le site de la Française de Mécanique, sera une installation classée pour l’environnement « Seveso seuil bas », en raison du stockage de produits chimiques, nécessaires à la fabrication des cellules, qui contiennent l’énergie.

1 million de voitures

Au total sur les deux sites, ACC vise à atteindre une capacité de production cumulée de 48 GWh, à l'horizon 2030. Les batteries produites pourront équiper chaque année environ un million de voitures (plus de 10% du marché européen), des modèles du groupe Stellantis, mais pas uniquement. L’objectif, selon Yann Vincent, « est d'être, à terme, le leader européen des cellules et modules de batteries pour véhicules électriques ».

Quant à l’emploi, et au reclassement d’ex-salariés d’entreprises locales fermées (Bridgestone, Maxam), il est encore trop tôt pour le dire d’autant que les profils recherchés seront finalisés dans les prochains mois. « On est dans une industrie très technologique, avec un procédé de fabrication très automatisé » précise Yann Vincent avant de conclure « On va avoir besoin de compétences pointues en maintenance, en conduite d'installation, en qualité ».

(1) www.concertation-acc-batteries.fr
(2) Autres réunions publiques : 7 avril à Douvrin ; 20 avril à Lens. Agenda complet sur le site cité ci-dessus.

Découvrez l'ensemble du contenu de notre magazine en cliquant ici.

LM – Douvrin / Billy-Berclau, le 23 février 2021