LE PETIT MAG

Découvrez nos derniers numéros

Le Petit Mag est en ligne... Bonne lecture !

Vos dernières éditions du Petit Mag sont à votre disposition sur ce site avec, à la Une, une invitation à la détente en ces temps de confinement, grâce à nos jeux et notre Quizz RC Lens ! Vous y retrouverez également toute l'actualité du territoire.

Bonne lecture et merci pour votre fidélité !

Pensez à mettre lepetitmag.fr dans vos favoris pour ne rien manquer de vos informations locales !

L'équipe du Petit Mag





Votre horoscope de la quinzaine

Bélier

Des amis actifs et volontaires viendront vous épauler, servant de garde-fous pour vous éviter les pièges qui pourraient jalonner votre route. Vous pouvez donc souffler maintenant !

Taureau

Une période épatante s’annonce ! On vous ouvre des portes, on aiguise votre enthousiasme et l’on vous propose de saisir des opportunités qui ne se représenteront pas de si tôt. Foncez !

Gémeaux

C’est le moment de prendre conscience de vos atouts créatifs, de vos dons intellectuels et artistiques pour décupler votre potentiel. Les planètes vous cocoonent cette semaine !

Cancer

Pas de coup d’éclat inutile ! Votre nature risque-tout pourrait entraîner des accidents. Evitez également de vous mettre dans des situations qui vous obligeraient à prendre parti.

Lion

Vous êtes doté d’un sens artistique certain et d’un bel esprit d’initiative. Toutes les formes d’échange semblent être mises en valeur. Profitez de ce climat pour vous exprimer. Fragilité du côté du dos.

Vierge

Les besoins de vos proches ou des événements liés à vos priorités exigent beaucoup d’efforts de votre part. Aussi, les situations contraignantes nécessiteront lucidité et patience.

Balance

Vous entrez dans une période un peu houleuse qui risquerait fort de vous contrarier. Des obligations pesantes qui ne remontent pas d’hier retarderont la bonne marche de vos affaires.

Scorpion

Au travail, on vous met des bâtons dans les roues. Voilà qui vous rend soucieux et qui affecte vos relations humaines. La solution serait sans doute de vous armer de patience.

Sagittaire

Votre entourage, solide et dévoué, vous offrira son soutien pour traverser une zone de turbulences. Cela vous poussera à dévoiler votre volonté et votre ténacité. Bien vu !

Capricorne

C’est votre sens des valeurs et vos qualités humaines qui vous poussent à donner un bon coup d’accélérateur quand le besoin s’en fait ressentir. On peut parfois tirer le meilleur du pire !

Verseau

Il va vous falloir beaucoup de méthode et de patience pour abattre le travail demandé. Sachez qu’en vous organisant, vous en tirerez des avantages certains. Vous êtes prêt ? Un regain d’énergie est en vue.

Poissons

Côté coeur, vous êtes chanceux. Célibataire ? Vous saurez séduire les plus grincheux. L’amour vous cligne de l’oeil. En duo, bonheur assuré. Des liens complices vous donnent des ailes !


Votre météo en Artois

Vos brocantes

Toutes les animations sont annulées ou reportées.

Dans votre dernier numéro...

Alou Diarra : « Une manière de poursuivre ma passion »

Passé par le Racing club de Lens lors des saisons 2004-2005 et 2005-2006, Alou Diarra avait gardé un excellent souvenir de son passage dans l’Artois. À l’issue de sa carrière professionnelle et une dernière expérience à Nancy en L1 (2016-2017), l’ex-milieu de terrain sang et or a souhaité revenir du côté de la Gaillette pour se former à son nouveau métier d’entraîneur. Une formation accélérée depuis son arrivée en 2018, puisqu’après avoir été adjoint en U19 et en réserve, le voici assis au côté de Franck Haise sur le banc de l’équipe première.

Sa vocation ?

Cette idée a fait son petit bonhomme de chemin en fin de carrière. « En tant que joueur, j’étais assez donneur de conseils avec les plus jeunes, et j’aimais bien échanger », précise le vice champion du monde 2006. Le plaisir de transmettre son vécu en quelque sorte, c’est ce qui qui a notamment poussé Alou Diarra à passer ses diplômes, parallèlement à ses premiers pas comme consultant télé. « Quand j’ai arrêté, j’ai pris une année pour réfléchir à ce que je voulais faire dans le futur. J’ai finalement décidé de me lancer il y a deux ans et demi, et je ne regrette vraiment pas mon choix. »

Ses modèles ?

Comme l’explique l’ancien international français, il a eu la chance de connaître tout au long de sa carrière de très grands techniciens. « J’ai côtoyé Laurent Blanc, Didier Deschamps, Omar Hitzfeld ou encore Rafael Benitez, détaille-t-il, et tous ces entraîneurs m’ont inspiré dans la manière d’appréhender ce métier. Ils m’ont donné des idées dans leur management, leur manière de communiquer ou encore sur le plan tactique. Aujourd’hui, je suis riche de tout ça. »

Son style ?

A travers son parcours professionnel qui l’a vu évoluer en Ligue 1, mais également en Allemagne et en Angleterre, Alou Diarra a découvert différentes manières de diriger un groupe. « J’ai connu des techniciens qui étaient plus managers qu’entraîneurs, très observateurs, avec des adjoints qui animaient les séances, je pense à Laurent Blanc et Jean-Louis Gasset à Bordeaux, mais aussi des entraîneurs qui prenaient tout en charge, avec un contrôle total, comme Rafael Benitez, très présent sur l’animation technico-tactique comme l’aspect communication », raconte-t-il. De son côté, l’adjoint de Franck Haise imagine mixer les deux styles en prenant quand c’est possible « un peu plus de recul et de hauteur, afin d’avoir une vision différente ». Sans pour autant négliger la partie intervention. « J’ai mes idées, il faudra que je le fasse comprendre, et donc oui, j’interviendrai concrètement pour les faire passer ! ».

Son rôle ?

Depuis sa promotion dans le staff du groupe professionnel, Alou Diarra travaille sur le placement défensif des joueurs sur différentes phases de jeu. En cours de match, sa silhouette se détache du banc pour venir positionner certains d’entre eux lors de situations bien précises. « J’ai la chance d’avoir un coach qui nous permet d’intervenir car nous avons des responsabilités dans certains domaines, poursuit-il. Sur les coups de pied arrêté défensifs, c’est de mon ressort que les joueurs comprennent clairement l’animation et leur rôle. » Mais le technicien sang et or travaille aussi avec les joueurs de la post-formation, et les guide dans leur progression. Cela passe par du travail vidéo et des séances supplémentaires si nécessaires pour permettre à ces jeunes de franchir un cap.

Ses diplômes ?

Alou Diarra est actuellement détenteur du DES (Diplôme d’état supérieur) mention football. « Pour le moment, après deux années de formation, j’ai mis mon cursus de côté, parce que j’ai un rôle qui me demande énormément de temps » insiste l’ancien Bordelais et Marseillais. « Vu l’importance de notre mission qui est le maintien, et le travail demandé, je me consacre totalement à l’équipe première. » Celui-ci n’hésite pas à évoquer le plaisir qu’il a à découvrir son nouveau métier d’entraîneur au quotidien. « J’ai envie de l’apprendre de la meilleure des manières, je suis épanoui, ce sont des sentiments forts, et c’est une manière de continuer dans ma passion, dans le milieu professionnel que j’affectionne depuis 20 ans maintenant ».

Découvrez l'ensemble du contenu de notre magazine en cliquant ici.

LM – Lens, le 6 novembre 2020