LE PETIT MAG

Découvrez nos derniers numéros

Le Petit Mag est en ligne... Bonne lecture !

Vos dernières éditions du Petit Mag sont à votre disposition sur ce site !

À la Une du magazine Lens-Liévin, la statue lensoise de Christophe Salengro, le défunt président de la Présipauté de Groland, et au sommaire, entre autres, le derby du Nord remporté par les Sang et Or, la Police municipale liévinoise, la modernisation de la déchetterie de Sallaumines, et Gervais Martel au golf !
Du côté de l'édition arrageoise, la visite de la ministre déléguée au sport, Roxana Maracineanu, et au sommaire, entre autres, des formations gratuites au numérique, la Cité Nature et sa saison d'automne, une aire de covoiturage à Dainville, et bien sûr un retour également sur le Lens-Lille remporté par les Sang et Or !
Dans notre dernier numéro de Cambrai - Caudry - Le Cateau, découvrez, entre autres, un site archéologique majeur dans la vallée du Haut-Escaut, l'artisanat mis à l'honneur, des nouvelles du Cambrai-Volley, et des moulins !
Vous y retrouverez également toute l'actualité du territoire, nos rubriques et les pages jeux.

Bonne lecture et merci pour votre fidélité !

Pensez à mettre lepetitmag.fr dans vos favoris pour ne rien manquer de vos informations locales !

L'équipe du Petit Mag





Votre horoscope de la quinzaine

Bélier

Si vous vivez en couple, vous resserrerez les liens. Solo, vous vous montrerez plus ouvert avec ceux et celles que vous côtoyez au quotidien. Tout le monde y trouvera son compte.

Taureau

Vous gagnez en stabilité et votre bel équilibre rassure ce partenaire qui ne vit que par et pour vous. Vos ressources inépuisables, côté emploi, vous aideront à prendre les bonnes décisions.

Gémeaux

Vous ne vous épargnez pas et malmenez votre capital santé. Vous devrez réagir pour rétablir au plus vite une hygiène de vie plus saine qui vous permettra de regagner du tonus.

Cancer

Votre valeur sera reconnue et vous réveillerez le leader qui sommeille en vous. Vous n’êtes donc pas au bout de vos surprises et le meilleur reste à venir. Restez confiant en l’avenir.

Lion

Si vous ne vous accordez pas les pauses nécessaires qui permettent de souffler et de se ressourcer, vous allez finir par vous épuiser complètement. Attention, ménagez-vous davantage !

Vierge

Apprécié de vos collaborateurs, vous avez enfin gagné leur confiance. Ils se sont ralliés à votre cause et vous pouvez désormais compter sur leur assistance précieuse. Chapeau bas !

Balance

Vous avez su vous imposer à temps et votre entourage reconnaît enfin vos compétences. Vous vous montrez leader alors que vous portiez l’étiquette de l’éternel second. Magnifique !

Scorpion

Vous vous éparpillez et gaspillez votre énergie, car vous manquez par trop de patience. Si vous êtes sur le point de franchir un cap sur le plan professionnel, prenez les choses avec calme.

Sagittaire

Tâchez de vous organiser au plus vite. Sachez peser le pour et le contre, relativiser et faire preuve de clairvoyance pour chacun des problèmes que vous avez à mener de front.

Capricorne

Cette énergie dépensée dans le cadre de votre travail se révèle malheureusement absente lorsque vous vous retrouvez dans le cercle familial. C’est vraiment dommage !

Verseau

Vous vous laissez porter par ceux qui vous sont chers. Vous le méritez, bien sûr, mais pensez que ceux qui vous aiment demandent aussi un minimum d’attention. Méditez !

Poissons

Vous allez voir vos projets prendre l’importance qu’ils méritent tout au long des semaines à venir. Vos efforts paient et l’énergie que vous avez dépensée n’a pas été dilapidée.


Votre météo en Artois

Vos brocantes

Animations prochainement disponibles.

Dans votre dernier numéro...

15 ans de disette effacés

Dans un stade Bollaert bouillant et à guichets fermés, le Racing club de Lens s’est imposé face au voisin lillois à l’issue d’un match serré, mais émaillé à la pause par des incidents assez violents entre supporters des deux équipes. Un succès esquissé à l’entame du dernier quart d’heure grâce à un but de son international polonais Przemyslaw Frankowski.

15 ans, même un peu plus, que les Sang et Or ne s’étaient plus imposés dans un derby au stade Bollaert. Les joueurs de Franck Haise ont rompu le charme ce weekend en dominant le LOSC. Un seul but dans cette partie qui a pourtant bien failli ne pas aller à son terme, quand, à la mi-temps, des incidents entre supporters des deux camps sont venus ternir le bon déroulement de ce rendez-vous très attendu. Trop sans doute. Après plusieurs rappels à l’ordre du speaker du stade, les débats ont tout de même pu reprendre avec une bonne demi-heure de retard. Si dans les tribunes, l’ambiance est forcément descendue d’un cran, en tout cas en début de seconde période, lorsque les CRS ont pris position au bord de la pelouse, le long de la tribune Marek, les joueurs, eux, sont revenus avec les mêmes intentions.

« Un groupe resté dans sa bulle »

« C’est vrai que la pause a duré un peu plus longtemps que d’habitude, mais on ne s’est pas focalisé sur ce qu’il se passait », a résumé le gardien lensois Jean-Louis Leca, auteur d’une triple parade déterminante après l’heure de jeu. « Ce soir, l’état d’esprit sur le terrain a été plus qu’exemplaire, a poursuivi le portier corse. Les deux équipes se sont respectées, et ont montré les valeurs du Nord et du Pas-de-Calais. L’an dernier, ça a souri pour eux, cette année, c’est pour nous. Ce soir, je veux surtout retenir que ça faisait 15 ans que Lens n’avait pas battu Lille, pas les chamailleries entre supporters ! »

De son côté, Franck Haise, moins démonstratif que ses joueurs au coup de sifflet final, mais pas moins heureux, est revenu pour sa part sur le sentiment qui l’habitait à l’issue de ce succès face aux Dogues. Il a insisté sur le fait que son groupe était « resté dans sa bulle » pendant cette mi-temps à rallonge, et « focus » sur ses objectifs. « Je pense que pour battre le champion de France, il fallait avoir beaucoup de maturité dans notre jeu, dans notre expression défensive et offensive, et je trouve qu’on a largement répondu présent », a-t-il souligné.

« Ce groupe est une famille ! »

Preuve de l’enjeu de ce match et de son résultat, bien audelà des trois points pris lors de cette huitième journée, c’est la présence de Seko Fofana et ses partenaires sur la pelouse de Bollaert, longtemps après le coup de sifflet final, pour communier avec des supporters aux anges. Yannick Cahuzac pouvait entonner avec le kop, micro en main, « olélé, olala, mais qu’est-ce qu’il s’est passé ? On les a chicotés… ».

« C’est une joie exceptionnelle, tout simplement, exceptionnelle parce qu’on a gagné, et je pense qu’on l’a mérité, exceptionnelle parce que j’ai vu des personnes de mon staff pleurer, des personnes qui ont le coeur pas uniquement sang, mais sang et or totalement », a ajouté Franck Haise.

« Aujourd’hui, il faut aussi relever le travail de nos dirigeants Arnaud Pouille et Florent Ghisolfi qui, à chaque fois, ramènent des joueurs qui s’adaptent très vite, qui sont très performants, et surtout de très, très bons mecs », a conclu Jean-Louis Leca, en répondant à une question concernant le héros de la soirée, Przemyslaw Frankowski. « C’est ce qui fait peut-être la différence, parce que ce groupe n’est pas une équipe de foot, mais une famille. »

✔ RC Lens - Lille OSC : 1-0 (0-0). Arbitre : M. Millot. 36 512 spectateurs. But : Frankowski (74e).

Découvrez l'ensemble du contenu de notre magazine en cliquant ici.

J.-B. Allouard – Lens, le 20 septembre 2021