Actualité

Le couvre-feu est mis en place également dans le Pas-de-Calais

Jeudi 22 octobre – Arras

Une petite semaine après avoir placé une dizaine de grandes métropoles sous couvre-feu de 21h à 6h, le Gouvernement va plus loin. Le premier Ministre Jean Castex ordonne à partir de ce vendredi minuit et pour une durée de six semaines un couvre-feu généralisé à 38 nouveaux départements dont le Nord et le Pas-de-Calais (54 départements au total soit 46 millions de Français).

Une attestation dérogatoire de déplacement, disponible sur www.interieur.gouv.fr, est obligatoire. En cas de non respect, une amende de 135 € peut être appliquée.

Retrouvez plus d’informations dans nos prochaines éditions.

Le secrétaire d’Etat Cédric O en VRP de la fibre numérique

Mercredi 23 septembre – Arrageois

Cédric O s’est rendu aujourd’hui dans le Pas-de-Calais pour participer à la rencontre Numérique en commun[s] organisée par le Hub Les Assembleurs, et qui a pour but d’accompagner vers le numérique les habitants des Hauts-de-France. Le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des communications électroniques a rappelé « le soutien de l’Etat dans les actions existantes » et « sa mobilisation pour la mise en œuvre du Plan de relance qui doit permettre de déployer plus de formateurs dans plus de lieux ».

Après avoir participé à un débat NEC local à l’AFP2I, à Arras, sur le thème de l’inclusion numérique, et à un déjeuner privé avec le maire Frédéric Leturque, Cédric O s’est rendu sur le terrain à Vitry-en-Artois pour visiter un Nœud de raccordement optique (NRO) et un sous-répartiteur optique (SRO).

Sur le site, face au maire, Pierre Georget, et à Bénédicte Messeanne-Grobelny, vice-présidente du conseil département du Pas-de-Calais, le nouvel envoyé spécial du Gouvernement Castex a confirmé l’engagement de l’Etat « du 100 % fibre en 2025 et à faire de l’accès à internet un service universel ». « Outre le fait de donner un nouvel élan économique aux régions, la Fibre ça change la vie » a lancé en conclusion l’ancien cadre de chez Safran qui a rejoint les équipes de l’Elysée après la victoire d’Emmanuel Macron en 2017.

Retrouvez plus d’informations dans nos éditions.

Nicolas Desfachelle nouveau président de l’Office de tourisme, des loisirs et des congrès Arras Pays d’Artois

Mercredi 23 septembre – Arras

Une grande semaine pour Nicolas Desfachelle ! En tant que maire de Saint-Laurent-Blangy, il a accueilli lundi dans sa commune la ministre du Travail Elisabeth Borne. Aujourd’hui, avec la casquette d’élu de la Communauté urbaine d’Arras (CUA), il a été élu à l’unanimité président de la SPL (société publique locale) de l’Office de tourisme, des loisirs et des congrès d’Arras Pays d’Artois. Nicolas Desfachelle (51 ans) succède à Frédéric Leturque, tandis qu’Aude Vilette, adjoint au maire à Arras, a été élue présidente déléguée de la SPL. Christian Berger garde les fonctions de directeur de l’office.

Les objectifs du nouveau président ? « Approfondir le positionnement marketing autour du bien-vivre et du bien-être en Pays d’Artois, notamment à la campagne avec des mobilités douces et des circuits-courts » explique le vice président de la CUA, en charge de l’attractivité. « Transformer la commercialisation des produits et séjours touristiques en utilisant encore davantage le digital au service du citoyen et de l’économie » est aussi au programme de Nicolas Desfachelle. Enfin, il a coché également en bonne place un observatoire de l’économie touristique à l’échelle du Pays d’Artois « afin de nourrir la stratégie de développement de la destination ».

Retrouvez plus d’informations dans nos éditions.

La ministre du Travail Elisabeth Borne lance la tournée de l’apprentissage avant de se rendre à Bridgestone

Lundi 21 septembre – Arrageois

« Ne laisser aucun jeune sans solution ». Ce matin, à Saint-Laurent-Blangy puis à Arras, Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Nadia Hai, ministre déléguée auprès de la Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville, sont venues porter la bonne parole du Gouvernement Castex et mettre en avant le plan France Relance, dont 6,7 milliards d’euros sont destinés aux jeunes.

Sur le parking du CFA rue Copernic, à Arras, Elisabeth Borne a pris à témoin les chefs d’entreprise pour leur « demander de faire confiance aux jeunes car chaque jeune à du talent. Il y a une approche à chaque parcours et considérez aujourd’hui que l’apprentissage est une voie d’excellence ».

En faisant référence à « un jeune = une solution », les deux ministres ont annoncé l’objectif de doublement des contrats d’apprentissage dans les quartiers prioritaires d’ici 2022 (21 000 en 2018). Puis avant une table ronde avec les acteurs de l’apprentissage et les apprentis, il était temps de lancer la première étape de la tournée de l’apprentissage dans les quartiers prioritaires de la Ville.

Jusqu’au 12 décembre, un bus de l’apprentissage sillonnera de nombreuses villes de dix départements pour sensibiliser « les jeunes, tous les jeunes, pour qui nous ne compterons jamais » a indiqué Patrick Toulmet, délégué interministériel à l’apprentissage. « En février dernier, l’apprentissage battait tous les records ; nous étions heureux et puis arriva cette « saloperie » de virus. Les résultats redeviennent favorables et ce « camion » arrive à point nommé. Notamment ici en Hauts-de-France où nous avons le soutien de Xavier Bertrand, qui soutient depuis longtemps l’apprentissage ». Un président de Région qui allait accueillir quelques minutes plus tard Elisabeth Borne sur le terrain, à Béthune, où Bridgestone a décidé de supprimer près de 900 emplois.

En début de matinée, les deux membres du Gouvernement avaient visité l’entreprise Décima puis les deux péniches « numériques » en compagnie notamment de Nicolas Desfachelle et Frédéric Leturque, maires des deux communes accueillantes.

Retrouvez plus d’informations dans nos éditions.